Adrien Rippert : "Les compagnons sont de véritables techniciens qui façonnent notre pays !"

Mis à jour : oct. 20

Adrien, 26 ans, est ingénieur travaux chez CNR Construction. Il nous ouvre aujourd'hui les portes de la construction d'ouvrages hydrauliques, qui a, pour lui, "un vrai sens écologique". Rencontre.

Sequallia : Bonjour Adrien ! Qu'est-ce qui t'a mené vers ton métier de conducteur de travaux dans le domaine de l'eau ?


Adrien : Originaire d'une formation dans le traitement de l'eau, je me suis réorienté dans le génie civil de l'eau pour me permettre de rester dans cet univers de la construction d'ouvrage hydraulique qui a un vrai sens écologique pour moi. La gestion de projet de construction est passionnante c'est pourquoi j'ai souhaité être conducteur de travaux.


Sequallia : C'est quoi le plus motivant ?


Adrien : C'est sûrement un peu cliché, mais j'apprécie de me lever le matin et ne pas savoir à la lettre ce qui va composer ma journée. Mon métier me confronte tous les jours à de nouveaux défis techniques et managériaux.

Sur du plus long terme, je dirais que ce qui me motive c'est vraiment l'autonomie et la confiance qui peut être placée en moi pour la réalisation de projets de petites comme de grandes envergures.


Mon métier me confronte tous les jours à de nouveaux défis techniques et managériaux.

Sequallia : Qu'est-ce que tu aurais aimé savoir avant, anticiper ?


Adrien : Je n'ai pas trouvé directement un emploi à la sortie de mes études, ça a été vraiment une période de doutes et de remises en cause de ce que je voulais faire.


Sequallia : Et dans le Bâtiment, qu'est-ce qui peut s'avérer challengeant ?


Adrien : Le délai de préparation des chantiers sans aucun doute ! Il est de plus en plus récurrent de démarrer des chantiers avec une période de préparation bien trop courte. Pour moi c'est un gros problème dans le bâtiment.


Sequallia : Quel rôle jouent tes partenaires dans ton rapport au Bâtiment ? Alliés ou contraintes ? Des attentes à leur égard ?


Adrien : J'ai vraiment une super équipe déjà, il y a un vrai lien d'entre-aide et une bonne ambiance au sein de notre service génie civil. On se partage régulièrement nos expériences positives comme négatives, nous vivons de bons moments en dehors des heures de travail. Bref, comme je dis, une super atmosphère de travail.


Sequallia : Quelle vision as-tu personnellement du Bâtiment de demain ?


Adrien : J'aimerais profondément que le monde du bâtiment devienne plus "vert". Le gros-œuvre, particulièrement, est difficilement rentable, et la place aux bonnes actions pour l'environnement est souvent assez limitée (tri des déchets, choix des matériaux ...). Je place un bon espoir sur les nouvelles solutions de béton moins consommatrices en CO2.


Le gros-œuvre, particulièrement, est difficilement rentable, et la place aux bonnes actions pour l'environnement est souvent assez limitée.

Sequallia : Et aujourd'hui, s'il y avait une chose sur laquelle tu pouvais agir personnellement, tu commencerais par quoi ?


Adrien : L'image que peut dégager le chantier, et plus particulièrement les compagnons qui y travaillent. C'est un métier qui à bien souvent une image de personnes sous-qualifiées alors que ce sont de véritables techniciens qui façonnent notre pays !


Sequallia : Raconte-nous une anecdote amusante 100% Bâtiment !


Adrien : Un de mes premiers points techniques sur chantier, avec un sous-traitant canalisateur. En avançant sur le chantier je n'ai pas pris mes précautions et je me suis retrouvé à marcher dans une zone plutôt mole, j'y ai enfoncé ma botte et je l'ai perdue ... Autant dire que ça a bien fait rire tout le monde, cela m'a servi de leçon !


Sequallia : On termine par ta vision du mentor dans le Bâtiment ? Parle-nous du tien !


Adrien : La rigueur est sans aucun doute la compétence indispensable qu'il m'a inculquée ! Dans sa façon de transmettre, j'aime l'autonomie qu'il a pu me laisser, me lâcher complètement ; il a su jauger à quel moment me laisser me débrouiller et à quel moment me remettre dans le bon sens. Peu importe la situation, il sera toujours là si tu as besoin de lui. Il soutient ses équipes.


Un bon mentor selon moi est quelqu'un sur qui on peut compter, qui sait nous donner un cap, un objectif commun.


Un bon mentor selon moi est quelqu'un sur qui on peut compter, qui sait nous donner un cap, un objectif commun.

Propos recueillis par Anne de Sequallia


Encore un grand merci à Adrien pour cet échange riche.

Pour réagir, commenter, le contacter, échanger avec lui et avec l'équipe Sequallia, rendez-vous dans les commentaires sous cette publication LinkedIn Sequallia, ou directement via son profil Adrien Rippert.

PLAN DU SITE

NOS OFFRES

Promoteurs

Asset & Property Manager

Maîtres d'ouvrage & AMO

Collectivités

Bureaux d'études

Entreprises Générales

Entrepreneurs

Indépendants

Sociétés étrangères

Distributeurs & Fabricants

Etudiants

INFORMATIONS LÉGALES

COMMUNAUTÉ

Copyright 2020 Sequallia, tous droits réservés

Retrouvons-nous sur

  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc